Le Recours aux forêts

Texte édité aux éditions Galilée

un spectacle de Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, Michel Onfray, Carolyn Carlson et François Royet

Durée: 
1 heure

Tabs
Photos
Presse

Le Progrès

Avril 2014

L'homme mis à nu

Que signifie ce Recours aux forêts , le texte écrit par Michel Onfray ? On peut y voir une course à rebours, vers l'enfance retrouvée ou le cosmos originel.

blogue.lavitrine.

Septembre 2013

alcove le recours aux forets

cette phrase de Baudelaire m’est revenue : « voir le monde, être au centre du monde et rester caché au monde ». Je vous invite à aller vous rendre compte de la justesse de ce spectacle.

Danse Nouvelles Montréal - Dance News Montreal

Septembre 2013

Fusion artistique version IMAX

Pour les amateurs d'illusion d'optique, ce spectacle est un véritable festin visuel car chaque spectateur se fait offrir des lunettes 3D afin de perdre le danseur dans la dite forêt projetée comme si les branches s'étendaient tout à coup à travers la salle entière. Le festin ne s'arrête pas là car un autre élément très évocateur est employé avec ingéniosité : l'eau.

dfdanse.com

Septembre 2013

J’AI EU ENVIE D’AVOIR RECOURS AUX FORÊTS…

Alors tous les éléments nous proposent de s’abandonner dans un retour à l’enfance, dans une confiance vers le cycle des saisons et le mouvement des constellations, dans un éveil des sens où l’instinct de liberté nous mènerait. Utopie ? Peut-être… Mais la collaboration d’artistes nous permet de s’y plonger une heure de notre vie. J’espère que chacun rêvera d’un destin jusqu’à la mort rempli de temps de recours aux forêts.

lesmeconnus.net

Août 2013

Le Recours aux forêts – En septembre à l’Usine C!

Jean Lambert-wild propose un théâtre qui unit plusieurs écritures, un art multi « médium », où toutes les disciplines peuvent s’exprimer et faire sens. Il envisage chacun de ses projets comme un long voyage d’expériences et de recherches auquel il invite ses fidèles collaborateurs. Ensemble, ils bouleversent les codes de la narration et de la représentation et explorent de nouvelles perspectives pour le théâtre et l’écriture scénique. - See more at: http://www.lesmeconnus.net/le-recours-aux-forets-en-septembre-a-lusine-c/#sthash.RhYi7Ujn.dpuf

le nouvel observateur

Février 2011

"Le Recours aux forêts", de Michel Onfray

C'est un terrible et juste réquisitoire que lance Michel Onfray dans la première partie de ce texte porté à la scène par Jean Lambert-Wild et Carolyn Carlson, et que l'auteur a baptisé Le Recours aux forêts. Pour incarner ce texte en le transposant au théâtre pour lequel il a été écrit, pour lui donner de la chair, Lambert-wild a fait appel à Carolyn Carlson qui a créé une chorégraphie en collaboration avec son interprète, cependant que François Royet inonde l'espace de magnifiques images filmées de ciels et de branchages funèbres, et que Jean-Luc Therminarias composait la musique de scène. Metteur en scène, chorégraphe, compositeur, auteur des images, à eux quatre, avec l'auteur des lumières, Renaud Lagier, ils ont créé une envoûtante, une séduisante symphonie de formes, de sons, de couleurs, de voix. Frappé, enivré par cette déferlante de mots qui génèrent leur propre musique, le public entend énumérer tous les crimes que l'homme fait subir à l'homme comme à la nature avant que l'auteur décrive les délices de la solitude dans laquelle il se replie. Il découvre une forme de théâtre engagé, mais paré de mille séductions tant par l'auteur que par les artistes, à l'opposé de ce "théâtre qu'évoque Michel Onfray, devenu bien souvent aujourd'hui narcissique, nombriliste, égotiste, nihiliste, ressemblant à son époque, du moins aux prescripteurs de ce monde là qui fonctionne au repli, à l'autisme, à l'introversion là où il faudrait de l'ouverture, du partage, de la communication".

Le Nouvel Observateur

Février 2011

Le Recours aux forêts de Michel Onfray

C'est un terrible et juste réquisitoire que lance Michel Onfray dans la première partie de ce texte porté à la scène par Jean Lambert-Wild et Carolyn Carlson, et que l'auteur a baptisé Le Recours aux forêts.
Pour incarner ce texte en le transposant au théâtre pour lequel il a été écrit, pour lui donner de la chair, Lambert-wild a fait appel à Carolyn Carlson qui a créé une chorégraphie en collaboration avec son interprète, cependant que François Royet inonde l'espace de magnifiques images filmées de ciels et de branchages funèbres, et que Jean-Luc Therminarias composait la musique de scène.
Metteur en scène, chorégraphe, compositeur, auteur des images, à eux quatre, avec l'auteur des lumières, Renaud Lagier, ils ont créé une envoûtante, une séduisante symphonie de formes, de sons, de couleurs, de voix.
Frappé, enivré par cette déferlante de mots qui génèrent leur propre musique, le public entend énumérer tous les crimes que l'homme fait subir à l'homme comme à la nature avant que l'auteur décrive les délices de la solitude dans laquelle il se replie. Il découvre une forme de théâtre engagé, mais paré de mille séductions tant par l'auteur que par les artistes, à l'opposé de ce "théâtre qu'évoque Michel Onfray, devenu bien souvent aujourd'hui narcissique, nombriliste, égotiste, nihiliste, ressemblant à son époque, du moins aux prescripteurs de ce monde là qui fonctionne au repli, à l'autisme, à l'introversion là où il faudrait de l'ouverture, du partage, de la communication".

Le Nouvel Observateur

Février 2011

Le Recours aux forêts de Michel Onfray

C'est un terrible et juste réquisitoire que lance Michel Onfray dans la première partie de ce texte porté à la scène par Jean Lambert-Wild et Carolyn Carlson, et que l'auteur a baptisé Le Recours aux forêts.
Pour incarner ce texte en le transposant au théâtre pour lequel il a été écrit, pour lui donner de la chair, Lambert-wild a fait appel à Carolyn Carlson qui a créé une chorégraphie en collaboration avec son interprète, cependant que François Royet inonde l'espace de magnifiques images filmées de ciels et de branchages funèbres, et que Jean-Luc Therminarias composait la musique de scène.
Metteur en scène, chorégraphe, compositeur, auteur des images, à eux quatre, avec l'auteur des lumières, Renaud Lagier, ils ont créé une envoûtante, une séduisante symphonie de formes, de sons, de couleurs, de voix.
Frappé, enivré par cette déferlante de mots qui génèrent leur propre musique, le public entend énumérer tous les crimes que l'homme fait subir à l'homme comme à la nature avant que l'auteur décrive les délices de la solitude dans laquelle il se replie. Il découvre une forme de théâtre engagé, mais paré de mille séductions tant par l'auteur que par les artistes, à l'opposé de ce "théâtre qu'évoque Michel Onfray, devenu bien souvent aujourd'hui narcissique, nombriliste, égotiste, nihiliste, ressemblant à son époque, du moins aux prescripteurs de ce monde là qui fonctionne au repli, à l'autisme, à l'introversion là où il faudrait de l'ouverture, du partage, de la communication".

ouest france

Janvier 2011

« Le Recours aux forêts » : questions à l'auteur

A l'occasion du spectacle donné jeudi soir au Quai des arts, Michel Onfray a rencontré les élèves de l'option théâtre du lycée Mézeray.

ouest france

Janvier 2011

Un texte de Michel Onfray devient spectacle

Comment est né ce projet entre vous et Michel Onfray ? Il est né de l'amitié que j'ai avec lui. Je lui ai passé une commande d'écriture, sur la figure du rebelle. Ceux qu'on appelle Wardglinger dans la littérature Islandaise. Michel Onfray a écrit • Le Recours aux forets '"· Je suis très heureux que l'on puisse le présenter à Argentan.

ouest France

Janvier 2011

Couper les liens avec le monde grâce à la nature

Bien sûr, il y a un p'aradoxe. Ce spectacle est un véritable travail en commu_ nauté. Il y a ce texte transcendé par Jean Lambert-wild. C'est aussi Carolyn Carlson qui a fait la chorégraphie. Quand on a su qu'elle était partante, on a sauté au plafond ! La mise en scène, les danseurs, le photographe, les musiciens, les acteurs ... C'est une véritable performance collective.

GLANAGE

Août 2010

Recours aux forêts de Michel Onfray

Le Recours aux forêts est en tout cas un texte sensible et personnel à partager et dont on aimerait voir prochainement la mise en scène.

Paris Normandie

Mars 2010

L'attrape-cœur

Quand Jean Lambert-wild, homme de théâtre, Jean-Luc Therminarias, compositeur, Michel Onfray, écrivain et philosophe, Carolyn Carlson, chorégraphe et François Royet, réalisateur s'associent pour un spectacle, cela donne Le Recours aux forêts. Spectacle hybride, à la fois philosophique et exceptionnel dans sa configuration, ce projet propose d'offrir un ailleurs à la situation d'alliénation que connaissent tous les humains aujourd'hui.

Paris Normandie

Mars 2010

L'attrape-cœur

Quand Jean Lambert-wild, homme de théâtre, Jean-Luc Therminarias, compositeur, Michel Onfray, écrivain et philosophe, Carolyn Carlson, chorégraphe et François Royet, réalisateur s'associent pour un spectacle, cela donne Le Recours aux forêts. Spectacle hybride, à la fois philosophique et exceptionnel dans sa configuration, ce projet propose d'offrir un ailleurs à la situation d'alliénation que connaissent tous les humains aujourd'hui.

Allegro théâtre

Février 2010

Le Recours aux forêts de Jean Lambert-wild

Comme toutes les créations de Jean Lambert-wild, cette dernière chemine à travers des sentiers inédits. Au centre du plateau danse dans le plus simple appareil et comme un dieu le chorégraphe et membre de la compagnie Carolyn Carlson, le finlandais Juha Marsalo. Ce qui ne contribue pas qu'un peu à la poésie visuelle de ce projet somptueusement hybride. Un déluge d'effets spéciaux crée une brume qui contribue largement à ce que soient explorés de nouvelles pistes théâtrales, musicales et scénographiques et du coup bouscule les codes de la narration. Si le début du spectacle est en trois dimensions et se regarde avec des lunettes, les multiples disciplines tout du long s'enchâssent harmonieusement.

Joshka Schidlow

le figaro

Décembre 2009

Le Recours aux Forêts

Le talent de cinq créateurs compose cette nouvelle création : la mise en scène de Jean Lambert-Wild, les textes du philosophe Michel Onfray, les images de François Royet, les musiques de Jean-Luc Therminarias et une chorégraphie de Carolyn Carlson.

AFP

Décembre 2009

Michel Onfray et Carolyn Carlson recourent à la nature

HEROUVILLE-SAINT-CLAIR - Michel Onfray et Carolyn Carlson ont présenté lundi soir dans un théâtre près de Caen "Le recours aux forêts", un texte du philosophe, illustré par la chorégraphe, qui invite à "aimer la terre avant de (se) coucher en elle", loin d'un "monde détestable".

La Nouvelle République

Décembre 2009

Le Recours aux forêts

Cette association théâtre-danse, d'après un texte de Michel Onfray et une mise en scène de Jean Lambert-Wild, offrait une animation quasi psychédélique, à percevoir en 3D (des lunettes étaient remises à l'entrée), relatant le récit d'un homme qui choisi d'abandonner une société décadente pour vivre en osmose avec la nature. La grande scène d'Équinoxe se métamorphosait en une toile abstraite, grâce à une projection infographique, et le danseur, Juha Marsalo, évoluait dans une scénographie aqueuse, comme dans un tableau vivant. Narrateurs et musicien, côté cours et côté jardin, illustraient vocalement et musicalement l'évolution du danseur.

Texte de l'article 

Cette association théâtre-danse, d'après un texte de Michel Onfray et une mise en scène de Jean Lambert-Wild, offrait une animation quasi psychédélique, à percevoir en 3D (des lunettes étaient remises à l'entrée), relatant le récit d'un homme qui choisi d'abandonner une société décadente pour vivre en osmose avec la nature. La grande scène d'Équinoxe se métamorphosait en une toile abstraite, grâce à une projection infographique, et le danseur, Juha Marsalo, évoluait dans une scénographie aqueuse, comme dans un tableau vivant. Narrateurs et musicien, côté cours et côté jardin, illustraient vocalement et musicalement l'évolution du danseur.

Gilles Guillemain

L'écho de la Haute-Vienne

Novembre 2009

Vivre libre ... dans la forêt

Jean Lambert- Wild et Michel Onfray ont conversé sur la question de l'utopie et de la figure du · rebelle, sur le mythe du Waldganger, ce proscrit qui choisit de vivre libre en se réfugiant dans les bois, celÙi qui a recours aux forêts

Nord Eclair

Novembre 2009

le recours aux forets, objet rare de danse, d'esprit et d'arts

Oser la rencontre. Autour de la chorégraphe Carolyn Carlson, un philosophe, un musicien, un metteur en scène, un vidéaste. Cinq artistes, cinq propos et un seul objet hybride à l'arrivée. Entre eux, un fluide créatif et audacieux est passé, qui fait de ce Recours aux forêts une chose rare. Leur mystérieuse alchimie prouve que la danse vit définitivement bien lorsqu'elle est nourrie, sublimée, associée à d'autres disciplines.
Propos durs, échos noirs, paroles scandées. Quand ce n'est pas la seule musique qui porte la danse mais la parole philosophique, on touche au sublime.

Delphine Tonnerre

Le populaire du centre

Novembre 2009

Carlson et Onfray touchent du bois

Ce projet est celui d'une amitié partagée avec Jean Lambert-wild, directeur de la Comédie de Caen . Il m'a commandé un texte pour le porter à la scène. C'est lui qui m'a donné l'audace d'écrire un tel ouvrage, en prose poétique. Puis il l'a trans figuré en décidant qu' il fallait de la danse, de la musique, de la peinture, des images, des acteurs.

muriel Mingau

La Terrasse

Novembre 2009

Entretien / Jean Lambert-wild

On vit dans une époque de désenchantement et de peur. On entend répéter qu’il n’y a pas d’avenir, plus de lutte des classes, plus d’Histoire et que plus rien n’inscrit la possibilité d’une victoire. Or je crois que la nécessité dans laquelle nous sommes, qui ne nous offre pas le luxe de l’optimisme, ne nous offre pas non plus celui du pessimisme. L’enthousiasme est le remède. Dans ce monde égaré où on ne sait pas où porter ses utopies, l’utopie est justement dans l’enthousiasme, dans l’amitié. Pour être libre, il faut affirmer que la sérénité triomphera. Non pas par la résistance mais par l’enthousiasme, en pariant sur la biodiversité des esprits et en ranimant les rituels.

Catherine Robert

Dansez

Novembre 2009

l'éternel retour

Fondamentalement l'objet de ce spectacle m'a paru en appeler à la conscience de l'humanité, à l'instar de l'appel à la mémoire collective ou aux archétypes. Et ce afin que nous en venions à décider d'éviter le pire, maintenant, dès à présent.
Se pose dans le cadre de scène du Recours aux forêts une réalité hallucinatoire probable, une prémonition fatidique qui serait la vision de notre propre destin, le pressentiment des temps prochains.

Théâtre du Blog

Novembre 2009

Le Recours aux forêts

Cela fait du bien qu'un jeune metteur en scène, au lieu de nous livrer la xième version d'une tragédie antique qu'il ne sait même pas comment traiter, ou de vouloir à tout prix nous faire découvrir deux heures durant un dialogue obscur et touffu –mais évidemment génial – d'un de ses amis soi-disant dramaturge, ose dire que le théâtre, peut être aussi une réalisation comme celle-ci. L'on pourra toujours reprocher à Jean Lambert-wild un coup médiatique, ce qui reste encore à prouver, mais le public de Caen, visiblement curieux et fasciné par la proposition, semblait être reconnaissant d'un pareil cadeau et ne boudait pas son plaisir devant tant de beauté. Mais, bien sûr, l'on peut toujours aller voir La cage aux folles.... 
A voir ? Oui, absolument, si le spectacle passe près de chez vous.

Philippe du Vignal

gazette du nord

Novembre 2009

ENTRETIEN AVEC CAROLYN CARLSON POUR LE RECOURS AUX FORÊTS

Jean Lambert-wild a été l’instigateur de ce projet, il m’a demandé si cela m’intéressait de créer une oeuvre pour un rebelle par rapport au texte de Michel Onfray. Après avoir lu le texte, j’ai été touchée par la profondeur des thèmes de son discours et j’ai envisagé une nouvelle manière de travailler à partir du point de vue d’un auteur

Tendance Ouest

Novembre 2009

"Le recours aux forêts"

Cette création est née de la rencontre entre Michel Onfray, philosophe bas-nonnand, et Jean-Lambert Wild, directeur de la Comédie de Caen.C'est un retour aux sources qui nous est décrit au travers de cette pièce.

Liberté le Bonhomme

Novembre 2009

Le Recours aux forêts · inédit

Pensée en deux parties, la pièce s.'ouvre dans une atmosphère cinématographique sombre dénonçant le cynis- , me de notre société. S!en suit, dans un écrin d'eau mêlée à · des litres de peinture, une danse animale, poignante, pleine de lib.erté exprimant le retour à la nature. En explorant de nouvelles perspectives théâtrales; musicales et scénographiques,

Let's Motiv

Novembre 2009

Le Recours aux Forêts : Seul Face à la Nature

Pour cette nouvelle création, Carolyn Carlson, directrice du CCN de Roubaix, s'est associée au metteur en scène Jean Lambert-wild et au philosophe Michel Onfray. Ensemble, ils ont imaginé Le Recours aux forêts, splendide odyssée célébrant une possible harmonie de l'homme et de la nature.

Sophie Malard

La Terrasse

Novembre 2009

le recours aux forets

Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, Michel Onfray, Carolyn Carlson et François Royet cosignent un spectacle original et vibrant où l'alchimie des rencontres fabrique une inédite beauté.
Camarades et compagnons, les artistes ici réunis ne se contentent pas de se partager la tâche : ils partagent la chambre d'utopie et le pain fraternel qui signifient que ce recours sylvestre est autant un appel qu'un départ, une invitation qu'un divorce, une réconciliation qu'une rupture. Telle est bien la proposition faite au spectateur de cette œuvre : rejoindre par le plaisir d'une expérience intense les membres de ce phalanstère joyeux.

Catherine Robert

Création 

Le Recours aux forêts fut créé du 16 au 20 novembre 2009 au théâtre d'Hérouville, Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie - dans le cadre du festival Les Boréales ( France)

Contact production

Catherine Lefeuvre
Directrice adjointe en charge du développement et de la coopération
catherine.lefeuvre@theatre-union.fr
+ 33 (0)6 74 97 15 22

Contact technique

Claire Seguin​
Régisseur générale de tournée
claire.seguin0@orange.fr
+33 (0)6 07 12 79 04

Contact presse / Bureau de presse

ellesdeux 
Fabiana Uhart

fabiana@ellesdeux.com
06 15 61 87 89

Contact communication

Angélique Dauny
Responsable de la communication
angelique.dauny@theatre-union.fr

Tournées

Saison 2013/2014

Du 2 au 4 Avril 2014

Saison 2011/2012

Le 18 Novembre 2011
Du 5 au 6 Octobre 2011
Le 29 Septembre 2011

Saison 2010/2011

Le 26 Février 2011
Le 10 Février 2011
Du 3 au 5 Février 2011
Le 27 Janvier 2011
Le 7 Décembre 2010
Le 3 Décembre 2010
Du 8 au 9 Novembre 2010

Saison 2009/2010

Le 30 Mars 2010
Le 19 Mars 2010
Du 3 au 4 Février 2010
Du 28 au 29 Janvier 2010
Du 21 au 22 Janvier 2010
Le 8 Janvier 2010
Le 8 Décembre 2009
Du 2 au 3 Décembre 2009
Du 26 au 27 Novembre 2009
Du 16 au 20 Novembre 2009

Carnets de bord

Distribution 

Le Rebelle : Juha Marsalo
Voix : Fargass Assandé, Elsa Hourcade, Stéphane Pelliccia, Laure Wolf et Valéa Djinn en alternance

Electronique, Synthétiseurs et spatialisation en direct : Jean-Luc Therminarias

Vibraphone : Jean-François Oliver

Direction : Jean Lambert-wild
Musique : Jean-Luc Therminarias
Texte : Michel Onfray
Chorégraphie : Carolyn Carlson avec la complicité de Juha Marsalo
Images : François Royet
Pictoglyphe : Mark Alsterlind
Lumières : Renaud Lagier
Tissures : Françoise Luro
Costumière : Annick Serret Amirat 
Direction technique : Claire Seguin

Régie générale : Gonzag, Olivier Straumann en alternance
Son : Christophe Farion, Alicya Karsenty en alternance
Programmation son : Léopold Frey
Conception du système de projection 3D : Quentin Descourtis
Programmation vidéo : Julien Delmotte
Régie vidéo : Frédéric Maire
Régie lumière : Martin Teruel, Renaud Lagier en alternance
Régie plateau : Serge Tarral

Décor et costumes réalisés par les ateliers de la Comédie de Caen
sous la direction de Benoît Gondouin
Constructeurs : Bruno Banchereau, Patrick Demière, Pierre-Amaury Hervieu, Hubert Rufin, Serge Tarral
Réalisation des costumes : Antoinette Magny
Photographies : Tristan Jeanne-Valès

Production 

 

Production déléguée : Théâtre de l’Union-Centre Dramatique National du Limousin

Coproduction : Comédie de Caen-Centre Dramatique National de NormandieCentre Chorégraphique National de Roubaix Nord-Pas de Calais, Le Volcan-scène nationale du Havre, Le Théâtre de l'Agora-scène nationale d'Evry, le Festival des Boréales, le GMEM-Centre National de Création Musicale de Marseille, Le Théâtre de L'Union-Centre Dramatique National du Limousin.

Cette œuvre a bénéficié de l'aide à la production et à la diffusion du fonds SACD