extrait du texte

L'OMBELLE DU TREPASSE

À terre
Prisonnier de la terre
Au guet d'une aube nouvelle
Tes yeux blanchis suivront
Le défilé d'une cohorte d'inconnus
Aux sourires reclus
Tu les rejoindras
Et tête baissée tu tourneras autour du monde
Sans plus nommer l'arbre et l oiseau
Tu tourneras
Tes pieds perdront leur pas.
Tu tourneras
Au déclin de toi et des tiens
Tu tourneras
Perdant ton aube aux voix d'un autre monde
Tu chanteras.
Ces vies sans fantômes
Disparus
Ces vies sans morts
Disparus
Tu chanteras
A l'oubli de la terre
Tu chanteras

CRI PERDU DANS UNE MONTAGNE DE CRIS
AU PIC DE CETTE COLONNE DE MOTS
TON HUMANITÉ TRIOMPHERA

Jean Lambert-wild