Ecoute un peu l'histoire de la chèvre de M. Seguin, tu sauras ce que c'est de vouloir vivre libre...

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

d'après La Chèvre de M. Seguin d'Alphonse Daudet

Spectacle tout public à partir de 7 ans.

une fable de Stéphane Blanquet & Jean Lambert-wild

Durée: 
55 minutes

Tabs
Photos
Presse

Le populaire du centre

Mars 2016

Aux chèvres, il faut le large ...

Nominée aux Molières 2010, succès à Avignon, et lors de 375 représentations de par le monde, << Comment Ai-Je Pu Tenir Là-Dedans ? » est une vision fantasmagorique de la Chèvre de Monsieur Seguin. La pièce, signée Jean Lambert·wild et Stéphane Blanquet, est à voir dès 7 ans.

L'alsace

Mars 2014

Jeune public : la Chèvre de Monsieur Seguin revisitée

À partir de la célèbre nouvelle d'Alphonse Daudet, La Chèvre de Monsieur Seguin, Jean Lambert-wild et Stéphane Blanquet proposent avec Comment ai je pu tenir là-dedans ?, un voyage féerique et déroutant, qui met en valeur les diverses saveurs de cette fable mythique : l'enfance, la soif de liberté, les transgressions, les peurs, la joie de vivre et l'ambition.

la semaine du roussillon

Mars 2013

Perpignan : la Chèvre de Monsieur Seguin revisitée, prochainement à l’Archipel

le duo Jean Lambert-wild et Stéphane Blanquet revisite le conte « La Chèvre de M. Seguin » d’Alphonse Daudet : sur la scène du Grenat, une comédienne, seule en scène, fait gracieusement vivre devant nous cette petite chèvre jusqu’au petit matin qui la fera périr d’avoir trop aimé le monde.

Ouest France

Mars 2012

Daudet revu par Lambert-wild et Blanquet

C'est avec son " oeil ", Stéphane Blanquet, artiste plasticien à l'univers étrange, que Jean Lambert-wild a adapté en 2009 le merveilleux texte de Daudet.

la nouvelle republique

Janvier 2012

Quand la liberté peut rendre chèvre

il offre un spectacle tout public, détonant. Près de 1.200 jeunes Castelroussins découvrent actuellement la fable Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

la nouvelle republique

Janvier 2012

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

Sous le drolatique intitulé Comment ai-je pu tenir là-dedans ?, le duo Jean Lambert-Wild et Stéphane Blanquet revisitent La Chèvre de M. Seguin, d'Alphonse Daudet, faisant ressurgir ce conte enfoui au plus profond de notre mémoire et qui hanta quelques-unes de nos nuits d'enfant.

fukuoka-fr

Août 2011

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

La session annuelle du "théâtre des enfants" de Kitakyushu présentera cette année une mise en scène originale du célèbre conte d'Alphonse Daudet "la chèvre de Monsieur Seguin". Une adaptation vivante et féérique qui séduira petits et grands.

Ouest France

Juillet 2011

Revue de presse tournée asiatique

revue de presse de la tournée asiatique traduite

Télérama

Mai 2011

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

Jean Lambert-Wild offre une vision très personnelle du texte, qui s'exprime en un théâtre visuel d'une grande force, révélant toute la richesse symbolique du conte

Metro

Avril 2011

la face cachée du conte

Force et ambiguité

Caroline Chatelet

pariscope

Avril 2011

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

Le texte d'Alphonse Daudet est un hymne à la liberté, certes au destin tragique, il illustre la soif d'indépendance, quel qu'en soit le prix. Mise en scène avec une imagination folle, cette pièce est sublime

marsupilamima.blogspot

Avril 2011

Comment ai je pu tenir là dedans à Chaillot

Quand le noir se fait dans la salle, que le silence s'installe, la musique gronde, inquiétante, alors que l'on découvre l'étrange décor du plateau. La peur s'installe mais la curiosité est la plus forte, et puis, on la connait cette histoire, on sait bien qu'à la fin, le loup la mangera la petite chèvre si brave qui luttera jusqu'à l'aube. Alors, la peur s'efface devant la magie du théâtre.

Libé Lyon

Mars 2011

L'art délicat de rendre chèvre

Le dispositif scénique, les lumières, les décors beaux et astucieux sont chargés de symboles…

grainsdesel

Mars 2011

L'art délicat de rendre chèvre

Avec Comment ai-je pu tenir là-dedans ? Jean Lambert-wild signe une remarquable adaptation théâtrale de La Chèvre de M. Seguin.
Présentée à Avignon l'été dernier, la première création jeune public de Stéphane Blanquet et Jean Lambert-wild est une belle réussite. La mise en scène sobre et intelligente, nous fait découvrir la richesse de La Chèvre de M. Seguin en mettant en lumière les enjeux cachés du texte d'Alphonse Daudet.
Seule en scène, la comédienne Chiara Collet, accompagnée par la voix du narrateur André Wilms, incarne avec une force magistrale cette petite chèvre fougueuse avide de liberté. Le dispositif scénique et les décors astucieux servent de tremplin à l'imaginaire. Baigné par cette atmosphère à la poésie inquiétante, le spectateur est tenu en haleine jusqu'à l'ultime seconde.

Blandine Dauvilaire.

sceneweb

Février 2011

Comment ai-je pu tenir là-dedans ? D’après La Chèvre de Monsieur Seguin par Jean Lambert-wild & Stéphane Blanquet

M. Seguin s’apercevait bien que sa chèvre avait quelque chose, mais il ne savait pas ce que c’était…

Le républicain Lorrain

Janvier 2011

La liberté est belle mais dangereuse

la scène s'ouvre sur un plateau tournant. la. chèvre de M. Seguin attachée dans un pré, profite que l'herbe est verte.

ouest-france

Janvier 2011

Une magnifique chèvre de Monsieur Seguin

Une pièce pour enfant pleine de réflexion alliant symbolisme, art et esthétisme

l'ORNE COMBATTANTE

Janvier 2011

La chèvre de Monsieur Seguin revisitée ou Forum de Flers

Univers Fantasmagorique

eoleblog

Juillet 2010

La Chèvre de Blanquet

Débarrassé de son côté moraliste (et sorti de son contexte scolaire), le conte de Daudet devient une fable sur le libre arbitre et la mort de la chèvre (sacrifice ?) – incarnée avec élégance par Silke Mansholt – réussit à être émouvante.

brigeton

Juillet 2010

Avignon - Michon, Booz, Podalydès et les platanes – la petite chèvre de Lambert-wild – musique dessin mistral nuit

Un joli spectacle, et court, un peu moins d'une heure

Théatre online

Juillet 2010

Comment ai je pu tenir la dedans ?

L'histoire de Daudet est respecté

Amelie Blaustein Niddam

Les Inrocks

Juillet 2010

Tragic Strip

Que Sléphane Blanquet s'attaque à l'un de11 textes les plus connus des Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet aura de quoi surprendre ceux qui connaissent ses BD...

Théatre online

Juillet 2010

Conte cruel et stylisé

Un rare et unique spectacle tout public du Festival-in. visible dès sept ans ...

Le dauphiné vaucluse

Juillet 2010

Avignon est une ville secrète

Un rare et unique spectacle tout public du Festival-in. visible dès sept ans ...

La provence

Juillet 2010

Stéphane Blanquet relooke la chèvre de M Seguin

Précisons juste que l'éclectisme dom fait preuve Stéphane Blanquet lui confère une place réellement à part dans le monde de la bande dessinée,

Le figaro.fr

Juillet 2010

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

Conçue pour un public âgé de plus de 8 ans, la pièce de Stéphane Blanquet et Jean Lambert-wild est chargée de toute la simplicité propre aux grands contes ; de cette pureté faussement naïve qui éveille l'imagination, la fascination et les interrogations des enfants, autant qu'elle bouscule les adultes dans la méditation.
[…] Les métaphores tournicotent : liberté impossible, passage de l'enfance, rapports de force, fugacité de la vie… A chacun de lire comme il voudra ce spectacle à plusieurs vitesses. Pour un regard neuf sur Daudet, tout en poésie douce-amère.

theatreonline.com

Juillet 2010

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

L'ensemble est particulièrement abouti formellement, l'esthétique cohérente et fouillée de Blanquet arrache la fable à une quelconque mièvrerie et rend finement lisible l'ambiguïté et les angoisses. Idem pour la musique de Jean-Luc Therminarias et Léopold Frey, qui participe de l'harmonie de l'ensemble.

France Culture

Juillet 2010

emission jusqu'a la lune et retour 64° festival d’avignon 7 au 27 juillet grand prix de la litterature

l'enfance, la soif de liberté, les frustrations, les transgressions, les transformations du corps, les peurs, la joie de vivre et de se croire aussi grand que le monde...

M.A. La Marseillaise

Juillet 2010

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

Dans nos oreilles, la voix chaude et suave d'André Wilms. Et sous nos yeux, l'intrépide Blanquette (Silke Mansholt) qui se meut avec brio.

Texte de l'article 

Dans nos oreilles, la voix chaude et suave d'André Wilms. Et sous nos yeux, l'intrépide Blanquette (Silke Mansholt) qui se meut avec brio. Elle est debout, humaine et pourtant terriblement chèvre. Les musiques cliquetantes et gazouillantes de Jean-Luc Therminarias et Léopold Frey accompagnent la frénésie de l'héroïne. 
Une petite heure de spectacle s'est écoulée. « Déjà ? », inscrit Blanquette à la peinture noire. Chacun avec sa lecture, adultes et bambins ont les yeux écarquillés. Ce conte triste a le goût du lever des jours heureux.
 

Le Dauphiné Vaucluse

Juillet 2010

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

Jean Lambert-wild nous livre son adaptation, sa vision, sa digestion de la fable. Troublante, envoutante, sa lecture donne à percer l'humeur secrète de l'écriture de Daudet au cœur d'un manège à désenchanter

Texte de l'article 

Jean Lambert-wild nous livre son adaptation, sa vision, sa digestion de la fable. Troublante, envoutante, sa lecture donne à percer l'humeur secrète de l'écriture de Daudet au cœur d'un manège à désenchanter.
Jean Lambert-wild, pour débusquer le sens caché d'une écriture trop souvent reléguée à l'odeur d'un champ de lavande, élabore des images fortes et sensibles et nous offre une brassée de pétales de fleurs, merveilleuse poésie pour le cœur.

Sophie Bauret

Evene

Mars 2010

Comment ai je pu tenir la dedans ?

Comment a-t-elle pu tenir là-dedans, la petite chèvre de M. Seguin 1 Rien que son titre, entre le crt d'angoisse et de soulagement, laisse entendre que cette adaptation de la fable d'Aip onse Daudet est loin d'être lisse.

Théâtre du Blog

Février 2010

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?

Ce genre d'approche du théâtre n'est pas sans parenté avec celui de Pierre Blaise dont nous parlions il y a peu de temps dans le Théâtre du Blog. Même exigence, même perfection de la forme et même recherche d'un autre langage dramatique où l'on considère l'enfant encore plus susceptible de saisir la beauté du monde que n'importe quel adulte. Avec sa sensibilité à lui qui n'a pas grand chose à voir avec la nôtre.
Jean Lambert-wild aura ouvert une des pistes les plus intelligentes à l'heure actuelle dans ce que l'on appelle le théâtre pour enfants.

Theatre online

Janvier 2010

Théâtre. les enfants et la mort

Les auteurs de livres pour enfants qui ne savent pas encore lire, l'ont compris depuis longtemps : ils s'adressent de façon concomitante à deux lecteurs, le petit qui écoute et l'adulte qui lit. Deux niveaux d'écriture, donc pour que chacun goûte son plaisir. deuxième option.

ouest-france

Janvier 2010

La chèvre de Monsieur Seguin aux... Cordes - Caen

Avec « Comment ai-je pu tenir là-dedans ? », Jean Lambert-Wild et Stéphane Blanquet adaptent à la scène le célèbre conte d'Alphonse Daudet.

Liberté le Bonhomme

Janvier 2010

"Un espace de discussion entre enfants et adultes"

Comment ai-je pu tenir là-dedans ?", la dernière création de la Comédie de Caen, est une adaptation de "La chèvre de M. Seguin". Jean Lambert-wild et Stéphane Blanquet livrent leur vision du texte d'Alphonse Daudet.

Création 

Comment ai-je pu tenir là-dedans fut créé du 18 au 29 janvier 2010 au Théâtre des Cordes, Comédie de Caen-centre dramatique de Normandie-France

Contact production

Catherine Lefeuvre
Directrice adjointe en charge du développement et de la coopération
catherine.lefeuvre@theatre-union.fr
+ 33 (0)6 74 97 15 22

Contact technique

Claire Seguin​
Régisseur générale de tournée
claire.seguin0@orange.fr
+33 (0)6 07 12 79 04

Contact presse / Bureau de presse

ellesdeux 
Fabiana Uhart

fabiana@ellesdeux.com
06 15 61 87 89

Contact communication

Angélique Dauny
Responsable de la communication
angelique.dauny@theatre-union.fr

Tournées

Prochainement

Le 10 Janvier 2018
Théâtre du PassageNeuchâtelSuisse

Saison 2015/2016

Du 5 au 8 Avril 2016
Du 30 au 31 Mars 2016
Du 24 au 25 Mars 2016

Saison 2013/2014

Du 16 au 19 Mai 2014
Le 21 Mars 2014
Du 12 au 15 Mars 2014
Le 20 Février 2014
Du 15 au 17 Janvier 2014
Du 26 au 27 Novembre 2013

Saison 2012/2013

Du 20 au 21 Mai 2013
Du 28 au 29 Mars 2013
Le 20 Mars 2013
Du 17 au 20 Mars 2013
Du 21 Février au 1 Mars 2013
Le 3 Février 2013
Du 25 au 26 Janvier 2013
Du 16 au 18 Janvier 2013
Du 8 au 11 Janvier 2013
Du 3 au 5 Octobre 2012
Du 8 au 10 Septembre 2012

Saison 2011/2012

Le 12 Mai 2012
Le 11 Mai 2012
Le 9 Mai 2012
Le 8 Mai 2012
Du 2 au 4 Mai 2012
Du 25 au 27 Avril 2012
Du 5 au 6 Avril 2012
Du 28 au 31 Mars 2012
Du 14 au 16 Mars 2012
Du 5 au 9 Mars 2012
Du 16 au 18 Février 2012
Du 6 au 10 Février 2012
Du 31 Janvier au 2 Février 2012
Le 18 Janvier 2012
Du 12 au 15 Janvier 2012
Du 5 au 7 Janvier 2012
Du 14 au 16 Décembre 2011
Le 10 Décembre 2011
Le 3 Décembre 2011
Le 3 Décembre 2011
Le 1 Décembre 2011
Le 1 Décembre 2011
Du 22 au 25 Novembre 2011
Du 17 au 19 Novembre 2011
Du 8 au 10 Novembre 2011
Du 15 au 18 Septembre 2011

Saison 2010/2011

Du 11 au 13 Août 2011
Du 5 au 7 Août 2011
Du 18 au 20 Juillet 2011
Du 17 au 20 Mai 2011
Le 13 Mai 2011
Du 26 Avril au 4 Mai 2011
Du 13 au 14 Avril 2011
Du 6 au 7 Avril 2011
Du 31 Mars au 3 Avril 2011
Du 8 au 10 Mars 2011
Le 3 Mars 2011
Du 18 au 20 Janvier 2011
Du 12 au 14 Janvier 2011
Du 5 au 6 Janvier 2011
Du 8 au 17 Décembre 2010
Du 2 au 3 Décembre 2010
Du 9 au 10 Novembre 2010
Du 25 au 28 Octobre 2010
Le 21 Octobre 2010
Le 21 Octobre 2010
Le 20 Octobre 2010
Du 11 au 16 Octobre 2010
Du 3 au 5 Octobre 2010

Saison 2009/2010

Du 22 au 25 Juillet 2010
Du 18 au 29 Janvier 2010
Distribution 

Narrateur André Wilms

La petite chèvre Silke Mansholt Chiara Collet, Elena Bosco en alternance

Electronique, Synthétiseurs et spatialisation en direct : Jean Luc Therminarias

Direction Jean Lambert-wild

Musique Jean-Luc Therminarias, Léopold Frey

Scénographie Stéphane Blanquet & Jean Lambert-wild

Assistant scénographie Thierry Varenne

Lumières Renaud Lagier

Mnémographe Aurélia Marin

Son Christophe Farion

Costumes et accessoires Olive

Régie générale Claire Seguin

Régie son Joël Migne, Guillaume Rouan et Alicya Karsenty

Régie lumière Thierry Sénéchal, Moeren Tesson, Ludovic Desclin, Renaud Lagier et Alicya Karsenty.

Régie plateau Patrick Le Mercier, Bruno Banchereau, Thierry Varenne et David Jourdain

Décor et costumes réalisés par les ateliers de la Comédie de Caen :
Patrick Le Mercier, Patrick Demière, Bruno Banchereau, Pierre-Amaury Hervieu,
Serge Taral, Luis Enrique Gomez Bastias, Gilles Loubet, Laurent Mandonnet

Sous la direction de Benoît Gondouin assisté de Hubert Rufin
Stagiaire construction Clément Auger

Peintre décorateur Patrick Demière

Costumière Antoinette Magny
Stagiaire costume Clara Dumont

Production 

Production déléguée: Théâtre de l’Union-Centre Dramatique National du Limousin

Production: Théâtre de l’Union-Centre Dramatique National du Limousin, Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie,